Expos

SPYK

Photo ?

Du 16 septembre au 22 octobre, la Buronzu Gallery présentera l’exposition « Photo ? » de l’artiste peintre liégeois SPYK (Christophe Lequarré). 

S’agit-il d’une photo ou d’une peinture? Face à une oeuvre de SPYK, il est difficile de croire que qu’elle ait été faite à la bombe aerosol. Pourtant, l’artiste a développé cette technique a un niveau semant la confusion chez le spectateur. Une prouesse quand l’on connait le caractère approximatif du spray.

Avec « Photo ? », SPYK revient exposer sur ses terres. Ceci après un parcours l’ayant vu s’imposer comme l’un des artistes phares de l’art urbain. Ses expositions en galeries (Paris, Marseille,…) ou lors du prestigieux Urban Artfair l’ont vu s’imposer comme l’un des artistes phares de l’art urbain. 

Un parcours commencé en 1990 et un voyage à New York. C'est en arpentant la rue de la Grosse Pomme que l'artiste belge — alors âgé de 18 ans — découvre le monde du graffiti.

C'est une rencontre passionnante qui sera comme une révélation pour lui. Dès son retour en Belgique, il adopte le pseudonyme de SPYK et descend dans la rue pour imposer sa signature. Il a progressivement développé sa technique pour créer son propre style de marque reconnaissable par tous. 

SPYK est avant tout un être photosensible: sa vie, son art sont rythmés, guidés par la lumière. C’est autour d’elle qu’il construit s e s oeu v re s , l e s u j e t bi e n qu’inspirant passe au second plan des réflexions, éclats, et irisations. Après plus de 25 années de pratique, la précision a pris le pas sur l’aléatoire. 

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.