Blog

Kandinsky et l’abstraction

Un courant artistique qui se dissocie des formes de la nature.

L’abstraction est indubitablement liée à l’artiste Vassily Kandinsky, véritable pionnier qui ouvert la voie vers des territoires d’expression peu ou non explorés à l’époque. L’artiste (1866-1944) a vécu à Paris et a voyagé partout en Europe, où il il a joué un rôle majeur dans la naissance de l’abstraction.

Pourtant, cet artiste n’était peut être pas destiné à épouser cette destinée. Ce n’est qu’à l’âge de 30 ans qu’il a décidé d’arrêter sa carrière dans le droit pour vivre de sa passion.

En 1910, il réalise sa première peinture abstraite. L’année suivante, il rédige son premier essai théorique: « Du spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier », où il relate sa transition du figuratif vers l’abstraction. Cette transition peut-être observée à partir de deux oeuvres clés: « Montagne » (1909), où il s’inspire librement de paysages qu’il observe et « Arc Noir » (1912), véritable tableau abstrait.

D’autres oeuvres, comme « Composition 8 » (1923), illustrant la théorie des correspondances entre forme géométriques et couleurs, et « Monde bleue (1934) où il fait preuve d’un certain lyrisme poétique, sont des témoins intéressants de l’évolution artistique de l’artiste.

A souligner, le rôle des galerites qui ont encouragé cet art en Europe. Comme Denise René ou Lahumière.

Dans ce mouvement de l’abstraction géométrique, Kandinsky est accompagné d’artistes comme Victor Vasarely ou Paul Klee. Où, de manière plus contemporaine par des artistes comme Nicolas DUBREUILLE, dont l’exposition « Réalité Décalée » se tiendra à notre galerie d’art liégeoise Buronzu Gallery du 4 juin au 9 juillet 2022.

« Créer une oeuvre d’art, c’est créer un monde » (Kandinsky)

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.