Artistes

SPYK (Christophe Lequarré)

SPYK (Christophe Lequarré)

SPYK (Christophe Lequarré)

L’aventure commence en 1990 pour Christophe Lequarré, avec un voyage à New York. Dans les rues de la Grosse Pomme, le Liégeois alors âgé de 18 ans découvre l’univers du graffiti. Une rencontre décisive, une révélation. 

De retour en Belgique, il adopte le pseudo de Spyk et développe peu à peu sa marque de fabrique reconnaissable au premier coup d’œil. C’est qu’il a mis au point une technique extrêmement singulière, également inspirée par les plateaux de cinéma où il a sévi comme éclairagiste. La lumière – naturelle ou artificielle – est au cœur de ses œuvres. En superposant de nombreuses couches de couleurs vaporeuses, Spyk dompte la lumière à la manière des peintres hyperréalistes. Les nuances ainsi obtenues créent des atmosphères palpables rappelant parfois celles d’Edward Hopper.

Tout dans l’univers urbain fascine Spyk, à l’exception du corps humain. Place au silence, à la buée colorée par les néons, aux ambiances nocturnes et artificielles, directement sorties d’un imaginaire marqué par le cinéma américain.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.