Artistes

Madame (Madame)

Madame (Madame)

Madame (Madame)

Chinant de vieilles matières (1800-1930) aussi diverses que des gravures, des photographies, des dessins, du bois, de vieux papiers, Madame les déloge de leur utilisation, et de leur sens premier pour les faire dialoguer avec d’autres matières et faire ainsi parler le passé au présent.

De ces vieilles matières elle crée de petits objets en volumes, tels de petits castelets, manipulables, et, de fait, appropriables. De ces petits objets, intimes au sens bien souvent multiple, parfois même alambiqué, elle crée un alias, plus « efficace », aplat, qui bientôt prendra la forme d’une grande affiche sur les murs de la ville, de musées, ou autres institutions.

Sa démarche est donc calquée sur celle du théâtre. Il s’agit d’une écriture à la table, ou en faisant dialoguer de vieilles matières qui n’étaient pas destinées à se rencontrer elle leur écrit une nouvelle dramaturgie, qu’elle transpose ensuite à l’espace public.

Un parcours de l’intime au public, une démarche pour faire dialoguer les matières, les temporalités, et les publics. Une démarche qui, peut être, aussi, a la vocation de dire que le passé parle toujours un peu au présent…

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.